Quoi de neuf ? - ''Les Tronches de vie'' n’ont pas la grosse tête

“Les Tronches de vie” n’ont pas la grosse tête

tronchesdevie.jpg
Peut-être que dans un de ces petits bars ou pubs de notre région, où ils se produisent deux fois par mois, vous les avez croisés et entendu jouer ? Ils s’appellent Samuel (guitare, chant), Laurent (guitare, chœurs), Jérome (basse), Marc et Stéphane (percussions) et Julien (accordéon). Leur musique acoustique est gaie et festive et accompagne des chansons à textes parfois tristes mais profonds et réalistes. « C’est l’amour de la musique qui nous a réunis, souligne Sam, qui nous a amenés à devenir un groupe, un groupe d’amis avant tout. »

Au départ, Sam et Laurent jouent de la guitare, puis Marc apporte des textes, racontant des choses vécues qu’ils mettent en chansons. Un jour, ils se produisent dans le bar du coin, et ça plaît. C’est ainsi que naît le groupe Les Tronches de vie, mais sans projet à long terme, sans se faire un plan de carrière, juste en se disant : « Ça se fera comme ça avance ! » Aujourd’hui, de trois musiciens ils sont passés à six. Ayant tous un boulot différent et habitant assez loin les uns des autres, ils n’arrivent pas souvent à se retrouver pour répéter. « Ce n’est pas la faute de l’envie, mais la faute de la vie », lance Marc avec une pointe d’ironie. Et ainsi en prenant leur temps ils produisent fin 2006 un premier album, Carnet de notes, entièrement autofinancé via les concerts dans les bars. Le deuxième, Les Tronches de vie… redoublent, est prévu pour mai 2008. Parce qu’il est plus travaillé et donc plus cher (plus de titres, livret de 12 pages avec dessins, boîtier cristal…), le groupe a dû se monter en association pour prétendre à des subventions.

Marc s’inspire beaucoup de la vie de tous les jours : « Par exemple de la classe ouvrière, ça me concerne, je travaille à l’usine des pains Jacquet. J’ai écrit “Levé 4 h du mat” avec ce refrain : “Mais c’est comme ça, il faut bien gagner sa croûte, la vie c’est quoi, c’est plus un chemin qu’une autoroute”… « La musique est gaie et compense la tristesse des paroles, ajoute Sam, j’arrive à m’identifier à ce que Marc écrit, ça me touche parce que je m’y retrouve ! »

Et bonne musique, convivialité, esprit d’amitié et de partage sont assurés quand ils font un concert… Car ils jouent pour se faire plaisir et faire plaisir… M.L. Concert le 21 juin (fête de la musique) à Durtol. Contact  mail.

Date de création : 13/06/2008 @ 17:58
Dernière modification : 13/06/2008 @ 20:00
Catégorie : Quoi de neuf ?
Page lue 1950 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1044114 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^