Dossier - Des ''stats'' et des humains…

Agence nationale pour l’emploi

Des “stats” et des humains…

anpe.jpg « La privation d’emploi, ça casse les gens, c’est une injustice », dit cette conseillère ANPE qui, face à la « souffrance silencieuse », évoque son propre « conflit de loyauté » dû au décalage croissant entre son idée du service public et la réalité de son travail.

Les syndicalistes rencontrés par Exclusif sont parfois débordés par les situations des personnes qu’ils reçoivent – il est très rare qu’ils soient réellement agressés, précisent-ils. Mais ces agents, chacun en charge d’un “portefeuille” d’environ 150 demandeurs d’emploi, sentent la pression monter ; la politique d’objectifs chiffrés nuit à la qualité de leur travail. « Les personnes les plus aidées ne sont pas celles qui en ont le plus besoin ; pour certaines, le rendez-vous mensuel reste au moins un lien social, on sait que ça les “tient“… » Les moins “employables”, celles qui restent longtemps, longtemps en portefeuille… « Mais nous avons de moins en moins de propositions pour elles : on est devenus des machines à dire non. » De moins en moins de contrats aidés, idem pour financer des formations…

Quant aux organismes qui “sous-traitent” pour l’ANPE, la critique est unanime : « Dilapidation de l’argent de l’État » pour garder dans leur circuit des demandeurs d’emploi qui, pendant ce temps, sont “hors statistiques”… sheep.jpgTout comme les “radiés” : « Il n’y a pas d’objectif chiffré officiel pour les radiations ; mais en cas d’absence à un rendez-vous, même pour une bonne raison, même si on a prévenu par téléphone, les avis partent automatiquement, très vite. » Jusqu’à 100 par mois dans une agence clermontoise “performante”… Le “presque radié” doit alors se justifier par écrit dans les quinze jours : « Les seuls assez motivés sont les indemnisés ; et ce sont toujours les plus fragiles qui se font le plus enfoncer… » Une radiation interdit de se réinscrire avant deux mois : bon pour les statistiques, ça ! Ajoutons-y les absents pour cause de création d’entreprise, activité particulièrement florissante : 7 échecs sur 10 dans les deux ans. Exemple vécu : « On pousse des gens à créer leur boîte, sans savoir ni lire ni écrire, et ils viennent nous voir pour qu’on les aide à embaucher : on marche sur la tête ! » Alors, comment continuer ce boulot-là ? « Même si on n’arrive à en aider qu’un de temps en temps, quand il parvient à un résultat, même modeste, ça nous fait un bien fou… »

fp & D.C.


Date de création : 11/06/2008 @ 19:34
Dernière modification : 11/06/2008 @ 19:36
Catégorie : Dossier
Page lue 1906 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1023466 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^