Dossier - Le plein d’idées pour l’environnement
paula.jpg

Paula Grothendieck est étudiante en design à l’université de saint-etienne ; dans le cadre de ses études –elle prépare un doctorat en “design soutenable”1–, elle a eu l’idée de promouvoir l’écologie et le développement durable à travers des “boîtes à idées écologiques”.

Le plein d’idées pour l’environnement


Pouvez-vous nous présenter votre travail ?

D’une façon générale, j’essaie de créer des objets qui soient à la fois beaux, utiles et respectueux de l’environnement. Mon projet était de créer une boîte à idées écologiques : la boîte elle-même est réalisée en matériaux entièrement recyclables, afin de récolter et de partager toutes les idées de chaque individu pour un meilleur respect de l’environnement. Nous avons tous des idées pour économiser, transformer, recycler, récupérer, réutiliser dans notre quotidien : partageons-les !

Ces boîtes, où et quand les avez-vous installées ? Pour quel résultat ?

Elles ont été mises en place dans différents bars de Clermont-Ferrand, à partir d’avril 2006 et durant six mois dans certains établissements où les idées ne cessaient d’affluer. Chaque semaine je faisais la récolte des idées, afin de les inscrire sur un carnet qui était disposé sur le devant de la boîte : ainsi chacun pouvait aussi consulter les idées des autres. En tout, j’ai eu 527 réponses, dont 60 % parlaient d’écologie, cela fait 320 idées exposées. J’ai classé ces idées en plusieurs catégories, par exemple 8 % d’entre elles étaient du type “je consomme moins ou mieux” (voir plus bas).

Ensuite vous avez monté une exposition afin de montrer toutes les idées récoltées...

En effet, j’ai réalisé l’exposition “Eco-pratique” au café le Brin D’Zinc, dans le centre de Clermont. Ce qui a permis de faire connaître toutes les idées que j’avais reçues, en les mettant en évidence sur des panneaux – réalisés en matériaux recyclables, bien sûr…

Dans l’avenir, est-ce que cette exposition va voyager ?

J’espère qu’elle pourra traverser la France afin de sensibiliser les gens sur le problème de l’écologie au quotidien. Déjà, elle sera présentée pendant la manifestation Les Arts en balade, les 16, 17 et 18 mai à Clermont.

Propos recueillis par Stéphane Dichant

1. Design : l’esthétique industrielle appliquée à la recherche de formes nouvelles (pour des objets usuels, des meubles…) ; soutenable (de l’anglais “sustainable”) : qui prend en compte les exigences de développement durable.

Idées sorties des boîtes...

Tendance “(dé)branchée” :

« Éteindre son téléphone portable pendant la nuit : deux fois moins d’éléctricité consommée, et en plus ça fait du bien au cerveau ! »

Tendance “peace and love” :

« Pour être écolo, respectueux de la planète, il faut déjà se respecter soi-même et surtout les autres. Aime ton prochain et la planète tu sauveras ! »

Tendance “travaux manuels” :

« Je récupére les publicités pour en faire des enveloppes. »

Tendances “stop Noël” :

«Et si les gens arrêtaient un petit peu de décorer leur jardin avec des guirlandes lumineuses qui consomment beaucoup beaucoup d’énergie ? »

Tendance “patience de comptoir” :

« Faire un pull avec des capsules de bière. »

Date de création : 27/02/2008 @ 09:19
Dernière modification : 27/02/2008 @ 10:01
Catégorie : Dossier
Page lue 2138 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1034547 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^