« Se laisser transporter par l’image »

Du 19 au 25 novembre, le festival Traces de vies, à Clermont-Ferrand et Vic le Comte, présente plus de 70 films documentaires « qui ne trouvent guère leur place dans les circuits commerciaux », explique Assia Graoui, chargée de communication.

Quelles sont les thématiques de cette 17e édition ?

L’une est consacrée au jardin et à l’environnement, à la « nature interprétée ». Une autre abordera la transmission. Il y a aussi deux beaux films régionaux. L’année dernière à Vichy de Paule Muxel et Bertrand de Solliers sur l’époque de la collaboration, et Combalimon de Raphaël Mathié sur la tragédie d’un vieux paysan du Cantal.

En quoi Traces de vies ouvre-il un « débat sur le social » ? Qu’apporte-t-il de différent ?

Les documentaristes se saisissent de questions qui agitent la société. Par exemple la place de la justice, la santé etc. À Traces de vies, il y a d’abord la rencontre avec une œuvre non formatée. Chaque documentaire ouvre sur des questions, à la différence d’un reportage, par exemple, qui répond à des questions. Ensuite il y a la rencontre avec un auteur. C’est le moment pour lui d’expliciter son point de vue, et pour les spectateurs d’en débattre. Pour finir, il y a les rencontres entre spectateurs.

Quel est votre public ?

Traces de vies a toujours été très ouvert. Dans ce sens, on aimerait toucher un plus large public. Beaucoup de gens méconnaissent la diversité du documentaire. Nous travaillons avec des jeunes publics, notamment pour leur apprendre à être critiques et aussi à se laisser transporter par l’image.

Vous avez d’autres actions culturelles dans l’année ?

Traces de vies est lié à l’Institut des travailleurs sociaux de la Région Auvergne. Nous possédons un fonds intégré, des outils pour les formateurs et les étudiants. Nous avons des liens traditionnels et privilégiés avec les professionnels sur le terrain. Nous travaillons donc avec la CAF, les maisons de quartiers, les circonscriptions médico-sociales, des groupes d’alphabétisation.

Propos recueillis par O.M.

Tarif réduit : 3,70 € à l’unité, 12 € les 4 - tél. 04 73 69 99 02 - site : www.tdv.itsra.net

Date de création : 17/11/2007 @ 23:36
Dernière modification : 27/02/2008 @ 19:14
Page lue 2981 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1034704 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^