Portrait

L’intermittent des papiers

En 2001, Piotr, menacé pour ses activités politiques contre la corruption dans son pays, fuit et parvient clandestinement en France, par hasard à Clermont. En l’y déposant, son passeur lui griffonne “préfecture” sur un bout de papier : ce mot mystérieux ne le quittera plus.

Le premier contact est excellent, on l’aide toujours à trouver son chemin. À la préfecture, il trouve d’abord bon accueil ; grâce à un interprète, on lui explique qu’il doit respecter la France, apprendre la langue… « J’avais vraiment foi en la démocratie française, j’étais persuadé qu’on me prendrait au sérieux et qu’on répondrait oui à ma demande d’asile. »

Avec son autorisation provisoire de séjour (APS, renouvelable tous les trois mois), il est hébergé en foyer et perçoit une allocation mensuelle de 280 €. Pendant trois ans, il est bénévole dans une association puis effectue une formation de menuiserie. Rapidement, il apprend le français qu’il parle aujourd’hui couramment. Mais en 2003, il est débouté par l’OFPRA, puis en 2004 par la Commission de recours : sans papiers, il se cache chez des amis.

En 2006, il se voit encore refuser une régularisation malgré son contrat de travail : il n’y croit plus et s’envole pour un pays voisin de son pays d’origine, espérant y trouver plus de compréhension… Mais il ne quittera pas l’aéroport : les forces de l’ordre le menacent de prévenir son pays d’origine s’il n’y rentre pas sur-le-champ. Le personnel de navigation comprend le danger et “l’invite” à revenir en France… où l’attend un arrêté de reconduite à la frontière. Après une semaine au centre de rétention de Lyon, il obtient une annulation de cet arrêté, et une nouvelle APS.

Pendant un an et demi, en situation régulière, il a un appartement, s’inscrit au permis de conduire : « J’ai avancé 915 €, j’ai eu le code du premier coup. Mais après, plus de papiers ! Plus de conduite…Entre-temps,l’administration a fait appel et obtenu l’annulation de l’annulation…

« On m’a dit que je n’avais pas d’attaches en France, parce que j’étais toujours célibataire, et que j’avais essayé d’aller dans un autre pays… On m’a suggéré de retourner dans le mien, considéré comme une démocratie ! Ils mélangent tout à la préfecture : j’aime la culture française, j’ai appris la langue et je leur ai présenté plusieurs propositions d’employeurs en CDI dans le bâtiment. Rien à faire ! Ça veut dire quoi “être attaché à la France ? Je suis toujours en danger dans mon pays d’origine mais il ne figure pas sur la liste des pays sûrs de l’OFPRA ; j’ai récupéré mon dossier avec les témoignages de mes proches attestant qu’il y a un avis de recherche contre moi, des perquisitions et des menaces envers eux. Mais ils ne veulent pas comprendre… »

« Je continue à me battre : ici, au moins, je peux faire des démarches et je me sens en sécurité, même si je n’ai plus confiance qu’en moi-même ». Il sait qu ‘il risque de recevoir une obligation de quitter le territoire avant un mois (OQTF), qu’il compte déjà contester devant le tribunal administratif de Clermont, toujours avec l’appui de la Cimade.

Aujourd’hui, Piotr présente son dossier, et avec lui toutes les démarches menées : lettres à Bernadette Chirac, à la préfecture, réponses décevantes, et des propositions d’emploi… Il reste discret, ne possédant plus de passeport valide. Il en a fait la demande tant qu’il avait encore une APS, mais aujourd’hui il craint de ne pas pouvoir récupérer le document. « Si c’était à refaire ? Je choisirais un autre pays… ou plutôt la lune, car là on devrait me laisser en paix. »

ClR

Date de création : 17/11/2007 @ 16:50
Dernière modification : 27/02/2008 @ 19:00
Page lue 2375 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1015309 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^