Des gens disent “non”

Ligue des Droits de l’Homme, Réseau Education Sans Frontières…

« La situation des sans-papiers s’aggrave partout, parce que le ministère de l’Immigration n’arrive pas à tenir l’objectif de 25 000 expulsions par an. Alors les “mauvais” préfets sont convoqués à Paris, dont le nôtre qui déclare ensuite à la presse : “Ce n’est pas une chasse à l’homme.” Nous lui répondons : si, c’est nécessairement une chasse à l’homme ! »

Le Réseau Education sans frontières (RESF 63) et la Ligue des droits de l’homme (LDH) ont donné, le 19 septembre à Clermont, une conférence de presse pour lancer un double appel : « Nous demandons à toutes les organisations démocratiques de la région de prendre davantage en compte la question de l’immigration, qui est aujourd’hui stigmatisée pour éviter qu’on parle d’autre chose, et nous sommes prêts à organiser des débats là-dessus avec tous ceux qui le souhaitent. Et nous lançons aussi un appel à l’aide financière, car pour soutenir des gens qui doivent se cacher, il faut de l’argent ! »

Pour Marie-Luce Pouchard (LDH et RESF), « la police est sommée de “faire du chiffre” : c’est inhumain, c’est la porte ouverte à l’arbitraire, à la chasse au faciès et à la stigmatisation de tous les immigrés. Ainsi la chasse s’exerce surtout sur les familles nombreuses : ça fait plus de chiffre… Ça va provoquer des drames, et ça remet en question la Convention européenne des droits de l’homme, qui garantit dans son article 8 le droit de vivre en famille. » Pour Corinne Mialon, de RESF, restent quelques raisons d’espérer : « De plus en plus de gens disent “non”, et pas uniquement des militants : des parents d’élèves, des passagers dans les avions et des syndicats dans les aéroports. Et même, ce qui est nouveau, dans la police : un syndicat, l’UNSA, a pris position ; ici même, à Clermont, nous avons clairement entendu, au tribunal, des policiers dire “Qu’est-ce qu’on fait là ?” au sujet d’une famille africaine dont le père travaille, dont les enfants sont nés et scolarisés ici… »

D.C.

Permanences au Centre Jean Richepin, rue Jean Richepin à Clermont-Ferrand .
RESF les lundis à 18h - courriel : RESF63 .
Réseau associatif d’aide aux étrangers, Amnesty international, Cimade & LDH les jeudis de 18 à 20h

rugbyman.jpg
 

Date de création : 17/11/2007 @ 16:40
Dernière modification : 27/02/2008 @ 19:03
Page lue 3228 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1044375 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^