Chronique de fadalogo.jpg

Le jeudi 28 juin, le tribunal de Clermont-Ferrand a finalement ordonné l’expulsion de la Fada (Fédération des artistes demandeurs d’asile, association loi 1 901) installée depuis trois mois dans deux maisons désaffectées au coin de la rue Kessler et du boulevard F.-Mitterrand. L’Université d’Auvergne, propriétaire des lieux, avait refusé la médiation proposée dans un premier temps par le tribunal pour tenter de faire émerger un accord amiable quant à l’occupation de ces bâtiments et de leur jardin transformés en « lieu transdisciplinaire de travail », où une cinquantaine de personnes – étudiants, travailleurs, chômeurs – se sont succédé pour pratiquer le théâtre, la danse, la musique, les arts plastiques et bien d’autres belles et bonnes choses, dans une ambiance autogérée de bon aloi… Jean-Louis Borie, avocat de la Fada, précise que « les demandes financières de l’Université – dommages et intérêts, dépens, etc. – ont été rejetées ; la Fada n’a été condamnée à rien, si ce n’est à supporter ses propres dépens. »

Spectacles, soirées, concerts, fêtes de la musique et du quartier, apéro des voisins et festivals divers, le programme fut riche et attira foule : « A ce jour, l’association compte 451 adhérents », explique Karyn, « RMIste, infographiste et couturière », qui fait partie du comité de décision (6 personnes). « La presse a fait son boulot, sinon on serait passé complètement inaperçus. On n’a jamais vu d’élus ni d’officiels. » La suite ? « On va chercher à se reloger, dans du grand : pour bien faire, il nous faudrait le double de surface d’ici. Une friche industrielle, ce serait l’idéal, mais pas trop excentrée pour pouvoir continuer à exposer ce qu’on fait. » En ce qui la concerne, elle n’a pas fait beaucoup d’infographie dans ces maisons sans électricité, « mais je me suis remise au dessin, à la danse… et à beaucoup de bricolage ! Tout ça a fait émerger des envies, a permis d’explorer d’autres disciplines mal connues. » Le départ doit avoir lieu dans les 15 jours après le passage de l’huissier, la Fada sera-t-elle encore là pour le 14 juillet ?

D.C., CLR & FP

Infos : courriel de La Fada


fadamaison.jpg

Date de création : 18/07/2007 @ 22:21
Dernière modification : 06/11/2008 @ 16:12
Page lue 2997 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1023728 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^