Stéphane le technicien enchanté

studio.jpg
« Les gens que j’ai rencontrés ici me donnent plus envie de rester que de partir. On sent vraiment une dimension humaine, peut-être plus qu’ailleurs », explique Stéphane Laplaud, cadreur et monteur à Télé Millevaches. Avant d’en arriver là, habitant Limoges et diplômé d’un bts « force de vente », il se retrouve au rmi. Très actif et curieux, il fait un bilan de compétences qui confirme l’intérêt qu’il porte depuis longtemps à l’audiovisuel et décide de s’investir totalement dans sa passion. Après avoir donné des coups de main sur des tournages dans un foyer de jeunes travailleurs, il a l’opportunité de participer à une opération de promotion du Conseil régional du Limousin : Les Créanautes. Il y est responsable audiovisuel au sein d’une équipe de jeunes. Ensuite, tout s’enchaîne. Il bénéficie d’une formation. Dans le même temps, il répond à une annonce de Télé Millevaches où il est retenu comme emploi-jeune.

« Dans le milieu associatif, on fait plus confiance aux compétences des gens qu’à leur qualification. On marche plus au ressenti, quand on embauche quelqu’un » a-t-il remarqué. Lorsque les emplois-jeunes cessent d’exister, les emplois associatifs prennent le relais et depuis cinq ans, Stéphane filme, passe ses nuits à la station de montage, s’occupe d’encoder le magazine pour Internet, duplique sur 30 magnétoscopes les 250 cassettes distribuées et assure une trentaine de copies sur DVD. Aujourd’hui, comme Télé Millevaches et les habitants du Plateau ont le même désir d’aller plus loin en développant la télé participative, son rôle pourrait évoluer : dans une télé où les spectateurs proposent des sujets et s’impliquent dans la fabrication des reportages, ils peuvent voir l’envers du décor. « Par exemple, par le montage et l’image on peut complètement changer les propos de quelqu’un » explique-t-il « c’est bien de le montrer aux gens pour qu’ils en prennent conscience ».

Pour Stéphane, il est important que Télé Millevaches continue d’avoir ce rôle d’animation du territoire et de maintien du tissu social : « Le Plateau, très orienté altermondialiste, voit de plus en plus de jeunes venir s’installer ici, mais sans rester passifs » constate-t-il. Et si on lui demande son meilleur souvenir de tournage, enchanté, il répond : « J’ai plein de bons souvenirs, j’ai l’impression de faire des super-rencontres tous les mois. »

ML

Date de création : 18/07/2007 @ 22:08
Dernière modification : 06/11/2007 @ 16:16
Page lue 3058 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1024285 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^