LES SEL, “LE LIEN PLUS QUE LE BIEN”

Échangeurs associés

sel.jpg
C’est les vacances : quoi de mieux que de rencontrer du monde, et pratiquer des échanges de biens matériels et de services d’une façon différente ? Les associations des Systèmes d’échanges locaux (SEL) offrent ces possibilités, comme en témoignent Michel et Yvette, membres actifs à Clermont.

Les SEL, qui existent dans le monde entier, considèrent que chaque individu est un trésor de savoir de bien et d’humanité… Ainsi chacun des adhérents apporte ce qu’il a et ce qu’il sait faire, si bien que tout le monde peut trouver son petit bonheur : matériels, connaissances, services, savoir faire… Pour effectuer ces trocs, aucune monnaie officielle n’est nécessaire : ce sont les “grains de SEL” qui jouent ce rôle à l’intérieur de l’association. Tous les échanges se font de gré à gré, engageant ainsi la responsabilité de chacun. « Attention, le SEL n’est pas un organisme d’aide, mais d’entre-aide », précise avec conviction Michel. Une fois par mois, les adhérents se retrouvent pour la bourse locale d’échanges (BLE). Chaque adhérent apporte ce qu’il veut échanger et l’expose : on y retrouve un peu l’esprit des brocantes. Seuls les grains de sel sont autorisés pour les transactions. Chaque nouveau membre en reçoit un certain nombre lors de son inscription (100 à Clermont-Ferrand), en même temps que le catalogue répertoriant les offres et demandes de tous les adhérents, chiffrées en grains de sel, et qui est remis à jour tous les trimestres. D’autre part, tous les mois, le journal de l’association “Le P’tit grain de sel” précise ces informations.

Côté casse-croûte

Les BLE, c’est aussi l’occasion de trouver des produits frais, des recettes, des ustensiles de cuisine… Yvette fait entretenir son jardin et propose de garder ponctuellement des animaux. Michel propose l’excédent des récoltes de son jardin sous forme de produits frais ou transformés, tels que les confitures. En sens inverse, il recherche de l’aide pour le ménage ainsi que des plats cuisinés. On retrouve ici l’esprit de partage cher aux SEL, qui vient confirmer leur maxime : “Le lien plus que le bien”. Ces BLE sont précédées ou suivies d’un repas convivial, explique Yvette : « Chacun apporte ses plats et ses couverts ». Et chacun prévoyant pour tout un régiment, résultat : c’est le gueuleton assuré.

G.D. & S. R

SEL, associations loi 1901 : dans le Puy-de-Dôme, à Clermont (contact : Marie-France 04 73 33 51 25), Billom (contact : Daniel Barré, tél. 04 73 77 31 17, et siège social à l’OCAL, rue Carnot, 63 160), et prochainement une troisième dans les gorges de la Sioule ; adhésion annuelle de 7, 50 € pour les petits revenus et au prorata si vous rentrez au cours de l’année ; Site : www.selidaire.org

Date de création : 18/07/2007 @ 17:56
Dernière modification : 06/11/2007 @ 16:12
Page lue 2658 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1015738 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^