Chroniques de la Fada


fada.jpg

Au 1, rue Kessler, à Clermont (coin sud du jardin Lecoq), les membres de la Fédération des artistes demandeurs d’asile (FADA, association loi 1901) se sont installés dans deux maisons désaffectées pour « créer un lieu transdisciplinaire de travail » : place au théâtre, aux arts plastiques, à la danse et la musique. Ils ont proposé à l’université d’Auvergne, propriétaire, de donner une forme légale à cette occupation jusqu’à ce qu’elle ait besoin des lieux, sans doute promis à la démolition. En attendant, la FADA a lancé « un festival d’arts vivants et d’arts plastiques à durée illimitée », à visiter entre 17 et 21 heures pour le soutien (des troupes) et le plaisir (des yeux).

Date de création : 26/05/2007 @ 18:46
Dernière modification : 06/11/2007 @ 17:09
Page lue 3113 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1044063 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^