MILOU EN MAI

Faites-vous un jardin minuscule

milou.jpg
L’arrivée du printemps nous rend d’humeur bucolique ? Bousculons le bitume, chahutons les murs, approprions-nous rebords de fenêtres et balcons. Milou, jardinier passionné, nous prodigue quelques conseils afin de commencer au mois de mai un jardin de ville – en pots, donc !

Comment préparer la terre ?

Il est préférable d’utiliser une terre souple, non argileuse qu’il faut ameublir, autrement dit aérer (utilisez par exemple de la terre de taupinière), puis enrichir selon vos possibilités : cendres, marc de café, sable, fumier ou engrais organiques, dans un souci de respect environnemental. Veillez également à effectuer un bon drainage en plaçant cailloux ou brisures de pots de terre cuite au fond de vos jardinières.

Que planter en mai-juin ?


salade.jpg
Certaines plantes craignent le froid : laissons passer les saints de glace (Mamert le 11 mai, Servais le 12 et Pancrace le 13). Une terre chaude ravira les poivrons, les piments et les tomates cerise. Un fil de cuivre planté dans la tige du plant de tomate – au plus tôt trois semaines après la plantation – le protégera d’une maladie fréquente : le mildiou. Pensez également aux plantes aromatiques : menthe, persil, origan, ciboulette, thym, basilic… Et parce que le jardin est un lieu privilégié d’expression des sens, laissons une place aux fleurs : capucines, soucis, œillets d’Inde…

L’exposition et l’arrosage sont variables d’une plante à l’autre. On note cependant qu’on ne doit pas arroser en plein soleil, ni mouiller les feuilles, notamment des tomates. Pour que ce jardin minuscule ne soit pas trop limité par le budget, pensez aux échanges de graines, de plants et de boutures, entre amis, voisins… Récoltez des graines sur les fruits de votre production pour les semer l’année suivante. Et pour la déco, pensez à la récup : par exemple, un miroir placé au milieu de votre petit jardin peut lui donner une autre dimension.

Fp

L’association des croqueurs de pommes du Puy-de-Dôme organise des stages “arbres fruitiers” (gratuits, ouverts à tous). Contact : tél. 04 73 28 40 94 ou mail : croqueurs.pomme.63@wanadoo. fr

« Pour le fleurissement global et désordonné de votre ville. Cultivez les interstices près de chez vous » : Tel est le manifeste de la Rébellion jardinière, qui invite à reconquérir le naturel : site http://rebellionjardiniere.free.fr


Date de création : 23/05/2007 @ 15:18
Dernière modification : 06/11/2007 @ 17:08
Page lue 2627 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1023728 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^