Deuxième régime de protection sociale en France, la Mutualité sociale agricole gère
la protection légale et complémentaire de tout le secteur agricole, soit plus de quatre millions de personnes. La santé et la retraite représentent à elles seules 91 % des prestations versées.

Pour en savoir plus, notamment sur le RMI, “Exclusif” a rencontré Fabienne Pargue,
du service Prestations de la MSA Puy-de-Dôme.
« Nous sommes un organisme payeur du RMI, au même titre que la Caisse d'allocations familiales (CAF) », explique-t-elle « Dans le département, nous nous occupons de 102 bénéficiaires du RMI non salariés1 et 52 salariés2. Nous suivons au total 202 dossiers, car les ex-bénéficiaires peuvent rester un moment dans le dispositif. »

Si la CAF et la MSA sont des régimes différents, elles suivent cependant la même législation. Une particularité de la MSA réside dans le fait que, pour les non-salariés, les ressources se calculent soit au forfait, soit au réel. « Les dossiers RMI sont traités en urgence, » poursuit Fabienne, « et orientés sur-le-champ vers un technicien qui examine tous les aspects du dossier. On espère ainsi pouvoir agir plus vite (…) Parfois il faut l'accord du Conseil général car nous n'avons pas délégation pour tout, notamment les résiliations, suspensions, les neutralisations de ressources… »

En 2000, un plan de lutte contre la précarité a été mis en place ; Fabienne met en avant l'efficacité du guichet unique instauré à cette occasion. « Nous travaillons main dans la main entre services. Le plan de lutte peut être déclenché par n'importe quel service selon ses propres indicateurs d'alerte. Ensuite, tous les services interviennent. On fait alors le tour de la famille, on vérifie toutes les prestations sociales, et un référent ainsi qu'un suppléant sont désignés pour la famille dans chaque service. » Pour Fabienne, c'est clair : quand certaines familles ont le choix entre la CAF et la MSA, « elles nous choisissent surtout pour deux raisons : nous traitons moins de dossiers et nous fonctionnons en guichet unique. »
O.M.

____________________
1. Qui étaient auparavant exploitants agricoles, ou qui le sont encore tout en percevant l’allocation.
2. Qui étaient auparavant salariés, ou qui le sont encore mais avec un salaire faible et/ou précaire.
Contact : MSA, 75 bd François Mitterrand, 63000 Clermont-Fd, tél. 04 73 43 75 00

Date de création : 03/12/2006 @ 18:29
Dernière modification : 25/02/2007 @ 18:47
Page lue 2779 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1015554 visiteurs

 8 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^