Dans l’Aude, l’ADEAR11

Accompagnement dans le paysage

L'association pour le développement de l'emploi agricole et rural de l'Aude est née de la rencontre entre les acteurs sociaux de l'ASPER (structure d'insertion) et la Confédération paysanne dans un climat où l'installation des arrivants doit compenser le dépeuplement – surtout celui d’agriculteurs démotivés par les difficultés.

L'association suit une centaine de projets par an, souvent portés par de nouveaux arrivants ayant peu de financements, ne pouvant bénéficier des principales aides à l'installation aux critères drastiques et ayant besoin de formations, de conseils ou de soutien. D'après Natacha Klajman, unique salariée “multi-tâches” de l'ADEAR, « ensemble, on envisage les possibles » en faisant le budget prévisionnel d'un projet face auquel la chambre d'agriculture est incapable de répondre. Ceux suivis par l'ADEAR doivent « exploiter au maximum le peu dont ils disposent » et sur toute la chaîne, par exemple, de la récolte de l'ortie au démarchage commercial en passant par la comptabilité et les étapes de transformation. Ceci exige une certaine polyvalence.

Pour beaucoup, l'installation est progressive pour un risque moindre, pour d'éventuels tâtonnements parfois indispensables afin de trouver sa spécialité et pour s'assurer sur le terrain de l'acceptation de sa nouvelle condition paysanne. L’ADEAR ouvre ses producteurs à un réseau pour un partage des savoirs et une entraide avec une éthique consignée dans la charte de la Confédération impliquant un engagement réciproque pour « une agriculture à taille humaine et respectueuse de l'environnement. D'ailleurs, les petites structures se fondent mieux dans un paysage à partager avec le tourisme », selon Natacha Klajman.

Le conseil d'administration est composé d'une vingtaine d'agriculteurs militants ayant eux-mêmes rencontré des difficultés d'installation et qui, grâce à cet outil, suivent bénévolement, comme tuteurs, celle des novices selon leurs propres spécialités. Avant d'atteindre une réelle rentabilité, certaines productions doivent passer le cap de dix années durant lesquelles, encore fragiles, le moindre incident peut les mettre en péril. Les membres de l'association organisent régulièrement des journées de solidarité qui peuvent notamment être employées à assister une désinstallation en évitant trop de dégâts.



- ADEAR11, 10, allée des Marronniers, 11300 Limoux, tél. 04 68 31 09 05, site Internet : http://www.ad-onf-11.org

Date de création : 06/04/2006 @ 19:36
Dernière modification : 26/06/2006 @ 17:57
Page lue 2999 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1044018 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^