Association “Compétences en temps partagé”

Une alternative au chômage des cadres ?

Comment trouver un job en se partageant entre plusieurs entreprises…

Responsable informatique dans un groupe international où il a travaillé 26 ans, Michel voit l’aventure professionnelle s’interrompre brutalement pour cause de restructuration lors d’un plan (dit) social. Aux journées bien remplies succèdent l’inactivité, la peur du vide… puis la recherche d’emploi, jusqu’au jour où un conseiller de l’Agence pour l’emploi des cadres l’oriente vers l’association Compétences en temps partagé (CTP1).

Il suffit de changer la place des mots pour mieux comprendre l’idée, assez simple : partager son temps entre plusieurs entreprises à partir de ses compétences, afin de trouver du travail ou de le compléter. Pour Michel et Daniel, bénévoles de CTP Auvergne, née en 1995, c’est un concept « à promouvoir autant auprès des cadres que des entreprises. » Pour le cadre, c’est une nouvelle approche de son statut, redéfini par ses compétences et non par sa place dans l’entreprise. « Tout est bon à prendre » : salariat partagé à l’instar de ce cadre financier qui travaille pour cinq entreprises d’Ambert, missions temporaires comme pour cet informaticien qui les enchaîne… Pour l’entreprise, il s’agit de gérer ses besoins différemment :
“Qui va pouvoir m’aider sur ce point précis ?”, et non plus “Comment JE vais faire… !” Pour Daniel, ex-dirigeant, « il faut que les entreprises se bougent ! On a besoin d’intelligence. »


Chercher du boulot, un vrai travail…


ctp.jpgL’adhésion à CTP suppose « un parcours d’intégration bien balisé : rédaction d’un mini CV basé sur les compétences, formation à la notion et l’éthique du temps partagé, ainsi qu’à la prospection. » Véritable « auberge espagnole » d’expériences et de projets, CTP se développe beaucoup depuis deux ans, en nombre d’adhérents et en dynamique associative : « Tout le monde met la main à la pâte ! » Permanence quotidienne, contacts avec les médias, les groupements et organisations professionnelles, maintenance du site Internet, présence dans les salons spécialisés et… prospection systématique des entreprises !

Une seule méthode : « le démarchage pur et dur, rue par rue, sans rendez-vous, en porte à porte, toujours à deux », après repérage et quadrillage. « Une expérience très forte quand on n’a jamais fait ça », assure Michel qui s’est trouvé là des compétences inconnues… L’accueil est généralement bon : leur conviction du “temps partagé” fait bien passer le message. « Quand on se présente, l’interlocuteur n’a en général besoin de personne ; un quart d’heure après, les besoins commencent à émerger ! » Objectif : débusquer les offres, en informer les membres de CTP, à charge pour chacun de négocier la suite : un tiers d’entre eux pratiquent déjà le temps partagé…

« Chercher du boulot, c’est un vrai travail, souligne Daniel, les cadres n’y sont pas plus formés que les autres. » Pour Michel, CTP est une aventure permettant des expériences nouvelles, de se redynamiser en sortant de l’isolement et en gardant le contact avec l’entreprise. A la fois un projet collectif fort et un support dans les moments difficiles.


D.D. & M.M.



1. CTP Auvergne : 50 adhérents actifs, 70 en réseau, dont 2/3 en recherche d’emploi, la moitié suite à licenciement ; adhésion annuelle : 46 €. Siège : Maison des associations, 11, rue des Saulées, 63400 Chamalières. Tél./fax 04 73 37 41 19. Permanence de 9 h 30 à 12 heures. Site : http://www.ctpauvergne.org

Date de création : 06/04/2006 @ 19:30
Dernière modification : 26/06/2006 @ 17:57
Page lue 3116 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1024281 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^