Anciens numéros - n°8 La vie d'artiste
Agrandir l'image
Selon le dictionnaire Larousse, l’artiste est « celui qui, en se consacrant à un art, se libère des contraintes bourgeoises : Mener une vie d’artiste (synonyme : bohème) ». Mais l’artiste ne se libère pas pour autant des contraintes de la survie. Plus souvent qu’à son tour, il croise l’ANPE ou le RMI, à moins de chercher sa pitance en quêtant dans la rue ou dans un boulot “alimentaire”. La liberté de créer se paye au comptant…
Comment font-ils ? Quand nous découvrons une œuvre, que reste-t-il à son auteur : un découvert ? Une quinzaine d’artistes ont répondu à la question d’Exclusif : comment faire rimer insertion et création ?

La vie d'artiste :

Par sa nature même, le métier d’artiste est difficile à ranger dans des catégories administratives, et plus encore financières. Rien de nouveau : « Rutebeuf avait faim, Villon volait pour manger », chantait Léo Ferré. Notre époque moderne, qui déborde de “citoyenneté culturelle”, de nouveaux médias et surtout d’un chômage ancien,
permet-elle aux artistes, et notamment aux jeunes, de trouver une place dans une société qui n’a d’yeux que pour les gagneurs, ceux qui passent bien à la télé ? Et pour commencer, qu’est-ce qu’un artiste ? C’est d’abord celui ou celle qui “se jette à l’eau”, quitte à y consacrer beaucoup de temps, d’énergie et parfois d’argent, parce qu’il croit profondément que son travail en vaut la peine – il est bien souvent le seul, surtout au début.
Et si ça vaut vraiment la peine, pour citer un écrivain interviewé ici, c’est parce que « l’enjeu n’est pas de s’exprimer, mais d’exprimer quelque chose du mystère du monde ». Un monde pas forcément très généreux pour ces explorateurs, mais où l’art peut aussi être une forme de résistance : résistance à la “pensée unique”, à la solitude, à la misère morale et matérielle. Mystère contre misère : ce pourrait être le titre de cette galerie de portraits, accompagnée d’explications plus “techniques” sur la situation sociale et matérielle de celles et ceux pour qui, quoiqu’il arrive, RMI ou pas, “le spectacle continue”…

Au sommaire :

Dossier

Ailleurs

Méli-mélo

Portraits

Quoi de neuf?


Bonne lecture

Date de création : 26/01/2006 @ 20:32
Dernière modification : 29/12/2010 @ 12:27
Catégorie : Anciens numéros
Page lue 6621 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1024581 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^