logorobinson.pngIl était une fois à... Lyon : les Robins des villes

L’association qui passe le mégaphone aux citoyens...



...afin que fasse écho leur devise : « Connaître, partager, transformer notre cadre de ville. » Si les Robins des Villes s’en proclament bienfaiteurs, c’est en dérobant à la gratuité avec laquelle tout peut s’y construire, pour que chacun puisse y donner du sens.


Avant d’être Robins, ils étudiaient l’architecture, l’urbanisme, la sociologie ou le design… Réunis au sein de l’UNEA1 quand les écoles d’architecture quittèrent le ministère de l’Équipement pour retourner à celui de la culture, ils voulurent alors définir leur position, distincte de celle de l’ingénieur, se donnant pour mission « d’ouvrir le débat avec la société », d’après Hervé Saillet, un des fondateurs.

Pour eux, la ville est faite de réseaux qu’il faut sans cesse connecter entre eux. Ils mènent un travail de fond avec de nombreuses actions, en continu ou ponctuelles : balades mensuelles à thèmes et sous forme de jeux de pistes pour les enfants, “Rencontres du cadre de ville” ouvertes à tous pour anticiper les nouveautés prévues par la concertation entre usagers, techniciens et élus. Désormais ces derniers sollicitent les compétences des Robins : les institutions leur commandent des études en qualité d’experts des usages, les associations d’habitants demandent leur aide pour s’exprimer puisqu’on ne leur en donne jamais l’occasion. Ainsi, en 2000, les Robins ont pris part aux actions contre la démolition de la “Muraille de Chine”, barre de logements construite au début des années 1960 à Saint-Étienne.

En 2004, l’association Usine Sans Fin fait appel à eux face aux bouleversements de l’aménagement du futur “Carré de Soie” de l’Est lyonnais. Ce quartier de friches industrielles et de terrains vagues est longtemps resté à l’abandon ; les Robins animent des ateliers de concertation pour sensibiliser les habitants à la réhabilitation, mais aussi les faire participer à des projets d’espaces publics. Il s’agira, par la suite, de « s’associer aux collectivités locales – le Grand Lyon (communauté d’agglomération), les villes de Vaulx-en-Velin et de Villeurbanne – et aux bailleurs sociaux, chargés de réaliser ces travaux. Pas question d’alimenter encore la désillusion dans ce quartier délaissé depuis trente ans, dont la population s’est désinvestie au fur et à mesure des vaines promesses de participation citoyenne. Les missions concernées du Grand Lyon nous apportent leur soutien et doivent nous mettre en relation avec l’urbaniste du “Carré de Soie”, le cabinet AABD, afin que les propositions habitantes alimentent directement le projet ».



Avec les enfants hospitalisés



Hervé Saillet poursuit : « C’est très intéressant de participer avec les habitants à un gros chantier d’urbanisme. En mettant sur pied avec eux un projet de place publique, rapide à réaliser, ils perçoivent très en amont les enjeux du nouveau plan dans sa totalité, et s’y préparent mieux. » Les Robins s’intéressent à tous les “sans voix”, exclus ou éloignés, par exemple les enfants hospitalisés : depuis 2000, ils travaillent à l’hôpital lyonnais Debrousse, afin qu’ils ne perdent pas contact avec l’extérieur, que « l’hôpital s’ouvre sur la ville et la ville sur l’hôpital ». Pour eux, ils ont conçu une mallette pleine d’outils et de jeux pour mieux comprendre la ville et la vie : gravures anciennes et photos récentes à confronter, ambiances sonores à situer, des cartes pour localiser chaque lieu, et tout le nécessaire pour représenter la ville en dessins, en maquettes… Les travaux des enfants sont régulièrement exposés2.

C.L.R.
valise.png





1. UNEA : union nationale des étudiants en architecture. Créée en 1995 lors du mouvement de grève contre la réforme de leurs études, elle comprend entre autres associations La Citadelle de l’école d’architecture clermontoise.
2. La dernière, “L’Hôpital et la ville”, a eu lieu fin 2005 au 21, place des Terreaux à Lyon.

Robins des Villes
Maison de l’Environnement, 32, rue Sainte-Hélène, 69002 Lyon.
Site Internet : www.robins-des-villes.org

Date de création : 25/01/2006 @ 21:26
Dernière modification : 06/04/2006 @ 20:55
Page lue 2852 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1034829 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^