apima.pngAPIMA

Comment réparer sa caisse soi-même (ou presque)



À l’heure du “chacun pour sa voiture”, la réparer peut devenir une aventure collective et formatrice. Un moyen convivial de faire des économies.

On pourrait croire qu’on entre dans un garage ordinaire, mais ici vous n’êtes pas un client, vous êtes un adhérent. « La première fois que vous amenez votre véhicule, il n’y a pas de réparation, mais on vous le fait découvrir “sous toutes ses coutures” ; et après seulement, on met en place des rendez-vous pour l’entretien. Sauf en cas de panne : dans ce cas, on répare ! Quand c’est terminé, avant de vous laisser partir, on vérifie ses organes de sécurité », explique Roger Berry, alias Boubou, un des deux formateurs de l’APIMA1. Pour bénéficier de ses conseils et des installations de l’association, il faut adhérer et payer une cotisation annuelle
de 300 e. Les pièces sont à la charge de l’adhérent qui peut profiter de remises intéressantes ou opter pour de l’occasion.

Partage des savoirs



L’APIMA possède tout ce qu’il faut comme matériel et outillage, pont et fosses, fontaine de nettoyage des pièces, et même une salle de cours avec tableau, pièces de moteur et de transmission pour concrétiser les explications. Les véhicules réparés sont généralement de type VL ou utilitaire léger, mais il peut arriver qu’un tracteur ou une mobylette, voire une tondeuse à gazon, s’aventure dans le garage… Mais pas de voiture dernier cri : « Au point de vue mécanique, on est capable de tout faire, mais on a une limite technique : l’électronique. Elle posera des problèmes dans quelques années. On arrivera à s’adapter, mais on ne regardera pas certaines pannes qui devront être traitées par des réparateurs très qualifiés. C’est pour cela qu’on encourage les adhérents à s’en tenir à des véhicules plus faciles à entretenir », dit Boubou.
L’APIMA est l’un des deux seuls garages associatifs rescapés d’une époque où, en France, on parlait vraiment de partage des savoirs. Il est né en 1983, à Beaumont, de la volonté d’une dizaine de personnes, un groupe très hétéroclite dont un chanteur, quelques militants convaincus et même un prêtre, avec au départ le projet de mettre la mécanique à la portée du plus grand nombre, pour que chacun devienne plus autonome… et aussi moins “benêt” face aux garagistes.
Après avoir traversé des soucis financiers, un déménagement et une crise de croissance, l’APIMA, qui fonctionne sans subvention, est aujourd’hui en bonne santé et recrute un troisième formateur pour accompagner ses 400 adhérents. « C’est une question en débat dans l’association, mais grossir encore nous empêcherait de maintenir la qualité des relations. On préférerait que notre expérience essaime. » Deux projets sont d’ailleurs dans l’air...
Les adhérents, qui assurent bénévolement l’entretien du bâtiment et la gestion de la structure, sont financièrement plus à l’aise que ceux des années 1980. Peu d’entre eux sont en situation précaire, même si un fond interne de solidarité permet de pallier momentanément des difficultés : l’avance peut aller jusqu’à 500 e remboursables dans les douze mois. Sollicité voilà plus d’un an sur la question de la mobilité des précaires, Boubou regrette que les réunions sur ce sujet n’aient pas abouti : « Il faudrait que les collectivités aident les bénéficiaires des minima sociaux à adhérer à l’association pour entretenir leur véhicule. »
ptiboubou.jpg

M.V. & C.D.


1. Association populaire d’initiation à la mécanique automobile.

APIMA
7, rue de l’Industrie – 63170 Aubière
Tél. 04 73 27 46 95.
Site Internet : apimatelier.free.fr

Date de création : 25/01/2006 @ 16:27
Dernière modification : 06/04/2006 @ 20:48
Page lue 5228 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1015739 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^