Poésie

Démocratie !


La démocratie, qui engendre sa propre misère,
Ne peut se targuer d’une réussite exemplaire.
Écoutez les démocrates chanter de concert
Qu’ils vont refaire le monde qui va de travers.
Mais, hélas ! Le monde sait que leurs préoccupations primaires
Sont, et resteront à jamais leurs propres carrières.


Démocratie ! Comment peut-on continuer à croire en ton équité
Quand le riche pavane sa vanité et le misérable traîne sa pauvreté ?
Tu arbores Liberté, Égalité et Fraternité avec une arrogante fierté,
Et pourtant, la différence et l’indifférence sont le “tchador” de ta cruauté.

À l’immigré, tu n’as su offrir que douleur et souffrance,
Tout en exigeant de lui une totale obéissance.
Démocrates ! Entendez-vous vos exclus gémir d’insuffisance
Tout en étalant devant leurs yeux éblouis tant d’opulence ?
Vous avez fait du travail la source, plus même, l’essence,
Tout en oubliant que personne n’a le choix de sa naissance.

Démocratie ! Tu t’es laissée corrompre par la vieille noblesse,
Qui a conçu jadis, par la force du pauvre, sa richesse.
Devant le plus faible droitement, hautaine tu te dresses,
Sans pitié, sans compassion et sans aucune faiblesse.

A.B.

Date de création : 27/07/2005 @ 19:48
Dernière modification : 26/01/2006 @ 19:06
Page lue 2772 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1015318 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^