Quand raisonnent les tambours


Quand raisonnent les tambours

Créés en 1987 à Nevers et révélés au grand public en 1989, lors du défilé sur les Champs Élysées pour le bicentenaire de la Révolution, les Tambours du Bronx ont depuis avalé bien des kilomètres de tournée dans le monde entier. Et pour les artistes reconnus, comment ça se passe ?

En février dernier, ils étaient en résidence à la Coopérative de Mai pour présenter leur dernière création, et Thierry, musicien, a bien voulu nous parler de la “vie d’artiste” au sein d’une formation connue et reconnue internationalement.


Bien que les Tambours du Bronx aient déjà sorti cinq albums, il s’agit avant tout d’un groupe de scène et les rentrées d’argent proviennent principalement des concerts, spectacles à part entière (d’où la préparation d’un prochain DVD). Ce type de prestation vaut environ 10 000 € plus les frais de déplacement, la nourriture et l’hébergement pour une vingtaine de personnes. Ils sont soit en auto-production soit en co-production sur les créations, et demandent parfois des subventions, « mais pas systématiquement », précise Thierry.
Même pour une “petite entreprise” (les Tambours sont en SARL) qui tourne bien et loin, il n’est pas toujours évident de se maintenir financièrement, surtout depuis la réforme du statut d’intermittent du spectacle1.
« Avec ce nouveau statut, on est censé faire en moyenne quatre concerts par mois, or lorsqu’on part loin il n’est pas rare d’avoir un ou deux jours de voyage à l’aller et au retour. Si l’on n’a pas réussi à regrouper plusieurs dates dans une même région, on arrive facilement à une semaine de déplacement pour un seul cachet. »

De plus, il y a vingt intermittents dans le groupe (seize musiciens, trois techniciens et un régisseur général), donc vingt “dates anniversaires” qui ne tombent pas en même temps1. Difficile de faire au mieux pour tous, car il y a des périodes avec plus ou moins de travail. Comme nombre d’intermittents qui cumulent les casquettes, la plupart sont à la fois musiciens et techniciens, diversifiant ainsi les possibilités de travail.

Pour Thierry « l’avantage de ce statut, c’est de donner la possibilité de vivre de ce que tu aimes » ; mais comme les modalités d’admission se durcissent, il constate que ceux qui débutent actuellement galèrent beaucoup plus qu’il y a quinze ans.

tambours.jpg
Les tambours du bronx en concert à la Coopérative de Mai (photo Sylvain Roux)
S.D. & L.P.

1. Voir Le statut d’intermittent du spectacle.


Contact : Tambours du Bronx
Le Revillon,
58160 Imphy,
tél. 03 86 38 44 63
Site Internet : http://www.tamboursdubronx.com

Date de création : 03/04/2005 @ 14:02
Dernière modification : 17/12/2005 @ 19:19
Page lue 3291 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1044425 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^