PRAPS La santé pour les plus faibles

PRAPS
La santé pour les plus faibles


PRAPS : ce sigle qui sonne comme un bouchon qui saute désigne le Programme régional d’accès à la prévention et aux soins, un dispositif créé par la loi de 1998 contre les exclusions, et qui s’inscrit dans le Plan régional de santé publique. Il vise à permettre ou faciliter l’accès aux soins des personnes en situation de précarité.


Un premier PRAPS avait été mis en place de 2000 à 2003 ; l’évaluation de ses résultats a conduit à élaborer le PRAPS II (2003-2007). Le principe du PRAPS, c’est surtout de mettre en commun et d’organiser les efforts de tous les organismes et personnes s’occupant de la santé, et même d’autres dont ce n’est pas forcément la vocation. Par exemple, les Missions locales pour l’emploi ou les chantiers d’insertion, où l’on sait bien que les personnes victimes du chômage de longue durée sont souvent dans un état de santé qui les gêne, voire les empêche de se lancer dans une formation ou un travail.


cmu1.jpg


Mieux connaître ses droits


Mais pourquoi ces gens-là n’ont-ils pas la CMU ? Parce qu’elle n’est pas si Universelle que ça… Au CHU de Clermont-Ferrand, en 2003, les assistantes sociales affectées au service des urgences ont rencontré 755 personnes (dont 613 jusque-là inconnues), “ celles qui ont du mal à trouver leur place dans le système de santé ”, explique Monique Bussière, assistante sociale :
“ Nous voyons certes des personnes sans domicile fixe, en errance, mais aussi de plus en plus de jeunes en grandes difficultés, des femmes victimes de violence conjugale, des personnes avec des problèmes d’alcool, des troubles psychologiques, sans oublier les personnes âgées quelquefois très isolées et démunies. Et puis des étrangers, qui arrivent avec des problèmes importants et aucune prise en charge. ”
Ceux qui n’ont pas droit à la CMU, et ceux qui ignorent qu’ils pourraient l’avoir ou ne savent pas faire valoir leurs droits pour toutes sortes de raisons…


Aux assistantes sociales de les informer, de faire ouvrir des droits, d’organiser avec l’équipe des urgences la poursuite des soins à la sortie de l’hôpital, de les orienter vers les associations, les services compétents dont, en cette période hivernale, le dispositif d’hébergement d’urgence départemental :
“ Sur le Puy-de-Dôme, il s’est beaucoup développé et professionnalisé. ”
Monique a inauguré en 1997 ce travail aux urgences, intitulé Permanence d’accès aux soins de santé ; aujourd’hui, il en existe dans tous les hôpitaux du département : c’est un des résultats concrets auxquels ont contribué les PRAPS I et II. Pour Annie André (DDASS Puy-de-Dôme), “ le but n’est pas forcément de créer des nouveaux dispositifs, mais d’amener le droit commun à s’adapter aux situations de précarité ”.


Autre exemple d’une action liée au PRAPS et co-financée par d’autres partenaires, sur le quartier clermontois de Croix-de-Neyrat : les ateliers Alimentation Atout-prix(1) qui, depuis 2000, visent à aider les personnes à élaborer une cuisine équilibrée à un coût abordable.


Plus généralement, le PRAPS II a défini des publics prioritaires : adolescents, jeunes adultes et migrants, et quatre thèmes prioritaires : l’accès aux droits, la santé mentale et la précarité, les conduites addictives (alcool, drogues…), l’hygiène de vie et l’estime de soi. Derrière ces formules générales, les services concernés(2) insistent fortement sur le besoin d’une aide psychologique souvent indispensable aux personnes en quête d’une insertion qui passe si souvent par le droit à la santé.


D.C.


1. Organisés par le CODES (éducation à la santé), le CADIS-CRIPS, l’association Femmes de tout horizon et le CIDF-Neyrat. Contact : tél. 04 73 25 63 95.
2. Directions régionale et départementales de l’Action sanitaire et sociale, Union régionale des caisses d’assurance-maladie, Mutualité Puy-de-Dôme, rectorat de l’académie de Clermont-Fd… Ces organismes sont réunis dans les CREAS (comités régionaux exécutifs d’accès aux soins), qui attribuent des crédits pour des projets d’action.


Date de création : 21/12/2004 @ 22:49
Dernière modification : 10/07/2005 @ 12:44
Page lue 3812 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1015738 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^