CIDF Egaux, même au boulot ?

Malgré le progrès social, les inégalités entre hommes et femmes persistent. Présent en Auvergne depuis 1979, le Centre d'Information du Droit des Femmes a pour vocation d'informer, conseiller et assister les femmes dans leurs démarches.


Delphine Desgages est une des juristes du CIF 63, et elle ne ménage pas son énergie pour répondre aux demandes quotidiennes des femmes victimes d'une injustice, notamment dans le monde du travail.


La discrimination peut exister dès le début d'un recrutement, sous la forme d'une petite annonce où un homme est demandé plutôt qu'une femme. Ce procédé est interdit, sauf pour certains métiers masculins.


Viennent ensuite l'entretien et les questions typiques : “ On demande aux candidates si elles sont célibataires, si elles ont des enfants, pour savoir si elles sont susceptibles de prendre un congé maternité. Ce sont de véritables freins à l'embauche ”.


Au travail, la discrimination peut persister, notamment en termes de salaires (les femmes touchent en moyenne 25 % de salaire en moins que les hommes) ou de développement de carrière. Sans parler des mauvaises surprises :
“ Il est courant qu'au retour d'un congé maternité une femme trouve son poste pris par quelqu'un d'autre. Elle est mise dans un "placard", à moins qu'on ne recherche la moindre faute pour justifier un licenciement. Il arrive même que des personnes soient interdites dans l'entreprise mais perçoivent encore un salaire ”.


Face à des comportements abusifs, il existe des recours. Un simple faisceau d'indices permet d'engager une procédure, au cours de laquelle l'employeur devra justifier ses pratiques. La difficulté est de prouver l'existence de la discrimination, souvent dissimulée derrière des justifications plausibles (compétences professionnelles, niveau de formation, expérience…). En cas de succès, un licenciement abusif ou un refus d'embauche peuvent être annulés.


Le CIDF 63 participe également à plusieurs programmes européens, notamment LEADER+ et EQUAL AUMIRA. Il s'agit de dispositifs d'accès au droit en milieu rural, par des permanences physiques des juristes du CDIF et des visioconférences. Ces dispositifs, actuellement mis en place dans les Combrailles, seront amenés à se développer dans d'autres sites.


G.T.


Antenne de Clermont :
CIDF 63
23 Place Delille centre G.Couthon
(Entrée C. 3e étage)
63000 Clermont-Ferrand
04.73.74.61.20


Antenne de Croix de Neyrat :
11, rue des Hauts de Chanturgue
63000 Clermont-Ferrand
04.73.25.63.95
site Internet : http://www.cidf63.com


Permanences : dans les mairies de Combronde, Giat, Menat, Montaigut, Manzat, Herment, St Georges de Mons, St Pardoux, Bromont Lamothe, Espinasse, dans les collèges de Gelles, St Gervais d'Auvergne, Murat le Quaire, et à la maison de retraite de Pontaumur.


Date de création : 13/10/2004 @ 18:38
Dernière modification : 30/01/2005 @ 19:52
Page lue 3743 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1034547 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^