Le recrutement (presque) au quotidien

L’entreprise Mazet, spécialisée en second œuvre du bâtiment(1), cherche régulièrement du personnel – plaquistes, peintres, carreleurs, etc. – afin de répondre à la demande de ses clients.


“ Même si nous n’avons pas de besoin immédiat, nous rencontrons facilement les personnes qui déposent leur candidature et celles qui nous sont recommandées ”, explique Aliette Reymondet, responsable du secteur juridique et social chez Mazet.
“ Au-delà d’un critère essentiel, celui de la motivation, nous questionnons chaque candidat sur son état-civil et sa formation initiale. Peu sont qualifiés dans ce secteur, mais ce n’est pas un frein à l’embauche car une grande partie de notre personnel est formé en interne :
contrat d’apprentissage pour les plus jeunes,
contrat de qualification pour les adultes,
ou encore embauche au SMIC avec un statut de manœuvre pour qu’ils apprennent sur le terrain.
Transmettre son savoir-faire est une tradition dans notre métier ”.


Les “refus d’embauche” sont à chercher du côté des salariés.
“ Beaucoup d’intérimaires refusent les CDI que nous leur proposons afin de garder leur indépendance, mais aussi leur statut et les avantages qui vont avec : 10 % de prime de précarité et une indemnité compensatrice de congés payés, ce qui donne un salaire supérieur à celui d’un titulaire…
Pourtant, nous facilitons des évolutions de carrière assez rapides : en trois ou quatre ans, un salarié peut atteindre le niveau d’ouvrier qualifié, avec une hausse de salaire à la clé.
D’ailleurs, sur nos 170 ouvriers, 10 seulement sont encore payés au SMIC. ”


Mieux connaître ses droits


Afin de pouvoir également intégrer des personnes qui auraient connu des “galères” ou qui seraient confrontées à des difficultés sociales et familiales, l’entreprise fait appel aux services du GEIQ BTP(2) (présidé par Jean Mazet).
Cet organisme prend alors en charge un accompagnement plus poussé de ces salariés “en insertion”.
Mais Aliette Reymondet veille aussi à informer l’ensemble des salariés sur leurs droits, qu’ils méconnaissent souvent.
“ Nous expliquons les modalités du contrat de travail, de la fiche de paie, et chacun reçoit un livret d’accueil que nous avons créé récemment (conseils, règlement intérieur, etc.).
Avec les employés, les relations sont bonnes la plupart du temps, d’autant que chacun peut s’organiser comme il le souhaite :
travailler en équipe,
changer d’équipe
ou même conduire son chantier en solo.
Seul souci relativement fréquent : l’absentéisme.
Certains partent pour quelques jours ou définitivement sans donner de raison…
Pourtant, la pénibilité du travail s’est nettement réduite dans le second œuvre, et les semaines sont raccourcies à trente-cinq heures. ”


Trouver sa voie


Pour Aliette Reymondet, ce qui fait défaut aux jeunes salariés, c’est “ le courage de vraiment se lancer dans une voie professionnelle ”.
D’ailleurs, ceux qui ont trouvé leur voie dans le bâtiment n’hésitent pas à le faire :
“ Nous repérons tout de suite ceux qui vont nous quitter pour devenir artisans. L’expérience qu’ils ont acquise chez nous leur sert par la suite. La preuve : ils réussissent souvent. ”
Dans un secteur où l’offre d’emploi est souvent supérieure à la demande et avec un marché immobilier à nouveau en expansion depuis quelques années, on se laisserait presque aller à l’optimisme…


S.De. et T.C.


1. Comme son nom l’indique, le second œuvre vient après le “gros œuvre” (maçonnerie). Chez Mazet, il concerne essentiellement les habillages en placoplâtre, les peintures, les papiers peints et les carrelages (sols et murs).
2. Groupement d’Employeurs pour l’Insertion et la Qualification,
24, avenue Marx-Dormoy,
63000 Clermont-Ferrand,
04 73 17 33 36.


Date de création : 13/10/2004 @ 17:28
Dernière modification : 30/01/2005 @ 19:46
Page lue 3742 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1034547 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^