Spiralis : aide à la recherche d'emploi

Aller au-delà des stéréotypes


Par manque de conviction, Agnès Beauquier quitte un poste de formatrice en technique de recherche d’emploi : “on demande aux chercheurs d’emplois d’incarner un stéréotype... j’envisage les choses autrement et c’est sur ces bases qu'a été créée l'association Spiralis.


" Depuis, elle est régulièrement sollicitée par différents organismes (ANPE, missions locales, services sociaux…) pour accompagner des personnes dans leur projet professionnel : “ l’alternance c’est notre originalité : une fois par semaine, nous recevons les stagiaires en entretien individuel et deux heures par mois en groupe. De voir des gens dans la même situation permet de relativiser…Parler à huis clos de ses préoccupations personnelles aide à faire le point”, explique Mme Beauquier.


L’accent n’est pas mis sur les éventuelles exigences de l’employeur mais sur la valorisation des capacités : “ toute personne a des ressources, il faut les révéler... Mais parfois on focalise sur des points tels que : je n’ai pas de voiture, je suis trop vieux etc. on se convainc soi-même que ça ne va pas marcher et on finit par baisser les bras. Alors que 90 % des patrons embauchent sur la motivation du candidat."


Il faut s’accepter avec ses défauts et ses qualités mais savoir aussi se remettre en question : “ j’ai reçu une jeune femme avec une attitude trop agressive. Elle a pris conscience de la nécessité de changer et depuis elle a trouvé un travail ”, argumente-t-elle.
Et ça marche, car 80 % des stagiaires décrochent un entretien avec un employeur. Mais avant tout, il faut savoir ce que l’on veut et les conditions dans lesquelles on veut travailler : “ les fonctions d’une secrétaire dans le public et dans le privé ne sont pas les mêmes, c’est à vous de savoir ce qui vous convient le mieux.
Et rien ne vous empêche, si vous vous rendez compte que le poste ne vous convient pas, de refuser… De plus, il faut voir l’entretien comme un entraînement, prendre l’habitude de rencontrer des patrons, les désacraliser afin d’être à l’aise face à ce genre de situation ”, dit-elle.
Et elle sait de quoi elle parle car, en tant que directrice de l’association, elle est amenée à recruter du personnel “Le "feeling" est important ...
À chaque fois que j’ai voulu donner une chance à une personne que je ne sentais pas, ça c’est mal passé par la suite. Je ne peux pas dire que c’était de sa faute...
On faisait mauvais ménage c’est tout.” regrette-t-elle.


En bref, pour trouver une place, il faut d’abord savoir celle que l’on veut… Et un petit coup de pouce de Spiralis permet de mettre toutes ses chances de son côté.


S.De.


Association Spiralis
30, rue Drelon
63000 Clermont-Ferrand
Tél. 04 73 29 04 21


spirale.gif


Date de création : 13/10/2004 @ 17:04
Dernière modification : 30/01/2005 @ 19:42
Page lue 4413 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1034547 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^