Recrutement - Tests d’embauche : inventaire

Les tests pratiqués lors d’un recrutement peuvent être classés en trois grandes catégories :


Les mises en situation sont souvent jugées comme le moyen le plus efficace et le plus pertinent de jauger les capacités d’un candidat. Concrètement, celui-ci est placé dans la situation d’exercer ses aptitudes professionnelles. Les conditions de la simulation sont souvent difficiles, de façon à évaluer la résistance au stress. Ces véritables jeux de rôle, importés des États-Unis, sont élaborés par des sociétés spécialisées, les “assessment centers”.


Les tests logiques consistent la plupart du temps à trouver l’objet qui complète une suite (dominos, cartes à jouer, nombres, dessins). C’est une épreuve de logique mais aussi d’endurance ! Il n’est pas nécessaire d’être un expert en maths pour réussir, il suffit d’un peu de bon sens et de rester zen. On peut aussi trouver, suivant le métier proposé, des exercices de calcul mental, des tests de vocabulaire, des questions de culture générale, des tests de mémoire…


Les tests psychologiques sont multiples et variés. Ils peuvent être rédigés par des sociétés reconnues (ECPA(1), EAP(2), SHL(3)) ou fabriqués “maison”. Les personnes qui font passer les tests sont en principe des psychologues ou des professionnels des ressources humaines. On peut distinguer plusieurs types de tests psychologiques : -Les tests de personnalité (16 PF, Sigmund, GZ, EAE, PAPI, SOSIE…). Le candidat répond à une série de questions, et l’analyse de ses réponses permet de déterminer sa personnalité. -Les tests projectifs (taches d’encre de Rorschach, test de l’arbre, TAT, test des bandes dessinées…). Le candidat projette sa personnalité, en commentant des images ou en dessinant. Seul un psychologue chevronné est à même d’interpréter les résultats. -Il existe aussi plusieurs tests pratiqués “à l’insu de votre plein gré”. Parmi eux : la morphopsychologie, la graphologie, l’astrologie, la numérologie… Ces méthodes “divinatoires” ne coûtent pas grand-chose et sont rapides (à défaut d’être efficaces). La graphologie, abandonnée par la plupart des pays européens, serait encore pratiquée par une entreprise sur deux en France, malgré son efficacité très contestée.


G.T.


1. ECPA: éditions du Centre de psychologie appliquée.
2. EAP : établissements d’applications psychotechniques.
3. SHL : Saville and Holdworth Limited.


recrue.gif


Date de création : 13/10/2004 @ 15:54
Dernière modification : 30/01/2005 @ 18:06
Page lue 6866 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1044423 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^