Sélection adulte - Un tome sur quatre
dalhia.jpg

Un tome sur quatre

Le Dahlia noir est un “roman mémoire” écrit par James Ellroy, et c’est le surnom qui a été donné à Elisabeth Ann Short et à l’affaire criminelle qui entoure sa mort. La rencontre de Bleichert et Blanchard, deux “super-flics”, s’est faite petit à petit au début du roman, surtout lors d’une émeute ralliant Mexicains, gars de la marine et policiers : ce fut le point de départ de l’histoire entre ces deux policiers, boxeurs en poids mi-lourds de surcroît.

Le chemin qui les conduisit à faire équipe se dessina lorsqu’ils fut tous deux nommés pour disputer un match de boxe : un combat en 10 rounds au gymnase de l’académie de police, afin de redonner un nouveau souffle et redynamiser. A l’issue du combat, tous deux ont rejoint la police criminelle, police spécialisée dans les enquêtes criminelles, mœurs, cambriolages, et escroqueries : c’est le domaine de ces flics spécialistes. Ce fut lors d’une de ces enquêtes criminelles qu’ils découvrirent le corps d’Elisabeth Ann Short, mutilé, sectionné par le milieu et vidé de son sang dans un terrain vague de Los Angeles le 15 Janvier 1947. Agée de 22 ans, elle s’était installée à Hollywood pour devenir actrice. Le crime a été élucidé mais a fait l’objet de nombreuses spéculations. Tout au cours de l’enquête, James Ellroy décrit l’ambiance qui règne dans le milieu policier. Quant au film réalisé par Brian De Palma, on s’aperçoit que le réalisateur retrace l’histoire dans les décors et l’ambiance des années 1947 : voitures, costumes… C’est bien joué, il y a de bons dialogues. On dirait un ménage à trois avec Kay, une fille qui logeait chez Blanchard mais qui devint la petite amie de Bleichert. Pour découvrir en quoi ce roman est aussi un acte de mémoire, il faut savoir que trois autres livres font suite à celui-ci – d’où le titre global : le Quatuor de Los Angeles –, et qu’ils renvoient à l’histoire personnelle d’Ellroy. Brian De Palma a mis en scène le film Le Dahlia noir sorti en 2006, édité en double DVD dont le second évoque “les dessous de l’affaire”.

Cy.D.

Le Dahlia noir, in Le Quatuor de Los Angeles, par James Ellroy, éditions Rivages, 1780 pages, 1992

Date de création : 12/08/2009 @ 16:14
Dernière modification : 12/08/2009 @ 16:22
Catégorie : Sélection adulte
Page lue 1837 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1015309 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^