Ailleurs - S'insérer, c'est pas pour rigoler ?

S'insérer, c'est pas pour rigoler ?

Un type nouveau de chantier d’insertion a ouvert ses portes l’hiver dernier à Saint-Étienne : le chantier RIRE – jeu de mots pour : Réussir l’Insertion en Riant Ensemble – a été mis en place par Pierre Fayet, comédien de café-théâtre et membre de l’École française du rire1. Et ce n’est pas une blague…

Géré par l’association d’insertion Alfa3A2, ce chantier prend la forme d’un café-théâtre où sont données des représentations trois soirs par semaine. «Le but n’est pas de former des comédiens», explique Pierre Fayet : «Le chantier utilise le théâtre comme outil social. En mettant en place une activité qui produit des spectacles autour du rire, nous voulons “rebooster” les personnes, les resocialiser : respect de la hiérarchie, des horaires, etc.»

rire.jpgrire2.jpg

Pour être recrutés, les candidats doivent bien « connaître le français, le lire et le parler, car on travaille sur des textes ». Les douze salariés, en contrat avenir de six mois renouvelable une fois, apprennent ces textes des pièces de théâtre pendant un mois et demi et les présentent sur scène, devant le public du Barnum Palace3. À 80 %, leur travail consiste en cet apprentissage des pièces, des rôles, des chants, et la préparation des spectacles. Le reste du temps est consacré à l’accompagnement professionnel, pour lequel les salariés sont encouragés par diverses prestations : la présentation de leurs CV, la rédaction de lettres de motivation, et aussi des mises en situation fictives avec des employeurs potentiels. Cet accompagnement est réalisé par Valérie Grévin, chargée d’insertion.

Des métiers à découvrir

Tenir un rôle, s’exprimer, improviser, rencontrer le public, gérer ses émotions, toutes ces activités pratiquées ici servent également lors des entretiens d’embauches et dans certains emplois. « Nous voulons créer des emplois, et également en faire découvrir : dans le facing (composition et organisation des rayons des grandes surfaces), l’inventoring, la mise en rayon, l’animation commerciale. » Pierre Fayet se base sur ces catégories d’emploi car la grande chaîne de distribution Casino, la plus grosse entreprise de la Loire, a son siège social à Saint-Étienne.

Le chantier RIRE est financé par des subventions de Saint-Étienne métropole, de la région Rhône-Alpes, du ministère du Travail et du Fonds social européen, ainsi que par les recettes des entrées, d’une part, et d’autre part des ventes des spectacles aux communes et aux entreprises. « Le chiffre d’affaires devrait être de 60 000 Ä par an avec la vente des spectacles, les opérations extérieures comme les séminaires, les animations commerciales. Pour le moment, nous ne savons pas à combien il s’élèvera. » Mais on ne va pas pleurer pour ça…

G.V. avec M.A.

1. École française du rire, tél. 06 25 706 936, site : www.ecolederire.com
2. Association pour le logement, la formation et l’animation, 01500 Ambérieu-en-Bugey, tél. 04 74 38 29 77, site : www.alfa3a.org
3. Barnum Palace, 10 rue de la Montat, 42000 Saint-Étienne

Date de création : 11/08/2009 @ 18:48
Dernière modification : 11/08/2009 @ 19:49
Catégorie : Ailleurs
Page lue 2702 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1023866 visiteurs

 6 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^