Dossier - Onze œuvres dans le paysage…

Rencontres Arts Nature dans le Sancy

Onze œuvres dans le paysage…

Pour la troisième année consécutive, l’art contemporain s’invite dans le Sancy, du 1er juillet au 20 septembre. Réalisées spécifiquement pour le massif, les œuvres de onze artistes contemporains du monde entier ont été sélectionnées par un comité de spécialistes et d’élus locaux : sur onze sites, ils ont créé onze œuvres d’art éphémères. Autant de lieux de rencontre entre art et environnement pour randonneurs, entre amateurs d’art et amoureux de la nature. « Unique manifestation de ce type en France, » rappelle Nathalie Fort, responsable de l’événement, « elle rencontre un intérêt croissant chaque année, avec 200 000 visiteurs en 2008. »

Prenant le parti de créer une œuvre en lien avec le territoire et le paysage naturel, chaque artiste s’inspire des sites – lacs, ruisseaux, cascades, champs, sous-bois, rochers, volcans… –, du visible et de l’invisible, en abordant les mythes et légendes locales. Au-delà de la rêverie et de l’émotion suscitée par les œuvres des artistes, les rencontres Art Nature sont aussi une invitation à réfléchir sur notre rapport à la nature et à notre engagement écologique.

Les artistes 2009

otsancy1.jpg
Aurélie Barbey et Laura Ruccol présentent Bouillonnement, à la cascade du Bois de Chaux, à Egliseneuve d’Entraigues. L’œuvre évoque les “marmites de géants” et rappelle le passé volcanique de la région. Des bulles légères s’échappent de la surface de l’eau et s’envolent. Transparentes le jour, elles se mettent à scintiller à la tombée de la nuit, restituant la lumière accumulée le jour… Magique ! Par sa légèreté et l’utilisation d’éléments fragiles, l’œuvre invite à prendre conscience de la rareté et de la préciosité du paysage, que l’on se doit de protéger.



otsancy2.jpg

Victoria Klotz présente Cascade, au Rocher des fées, à La Bourboule. Ce lieu est marqué par une légende émouvante… En des temps lointains, de bienveillantes fées protégeaient le Sancy dans le plus grand secret. Un soir, un homme, accablé de douleur car son nouveau-né était mourant, s’arrêta au pied de la Roche. Trois fées transparentes comme du verre, habillées de voiles nacrés, s’y trouvaient et jouaient. Bouleversées par la détresse de l’homme, elles lui indiquèrent trois sources pour soigner l’enfant. Le miracle se produisit : le petit guérit. Lorsque l’homme grimpa sur le rocher pour les remercier, il ne trouva que des traces gravées dans la pierre, qui sont toujours intactes aujourd’hui. La source thermale Choussy était née, et de nombreux enfants ont depuis bénéficié de ses vertus. Surtout, n’oubliez pas de remercier les fées si vous en croisez une dans le massif… S’inspirant de cette légende, l’artiste a souhaité créer une chute d’eau sur la ville. Grâce à la brillance des matières plastiques utilisées, l’œuvre restitue l’effet des reflets de l’eau qui changent d’aspect au fil de la journée. L’eau qui coule, métaphore du temps qui passe…




otsancy3.jpg
Roger Rigort présente Floating Stones, à la Cascade de Chiloza, à Besse. Cette installation constituée de lauzes, les pierres du territoire, et de câbles d’acier, que l’œil ne décèle pas, se réfère à l’eau et à son mouvement. Formant un arc au-dessus du ruisseau, les pierres qui ne se touchent pas semblent flotter dans les airs. Lorsque le vent souffle, l’ensemble minéral bouge, créant un mouvement qui ressemble à une “respiration”. De lourdes pierres qui dansent dans le vent, rêve ou réalité ? La nature ne recèle-t-elle pas des phénomènes troublants et surnaturels ?

fp

Et huit autres…

Alexander Callsen  : House of travel , au Pré de Plagis, à Saint-Diéry.

Mireille Fulpius : Charpente, aux Champs Hauts, à Murat-le-Quaire.

Greenmeme (Freya Bardell et Brian Howe)
 : Weaving the landscape, sous les orgues basaltiques au Chambon-sur-Lac.

Albert Gusi : Le champ de rugby de l’ASM Clermont Auvergne, au Roc de Courlande, à Chastreix.

Olga Kisseleva : CrossWorlds, au Pré du Capucin, au Mont-Dore.

Frédéric Ollereau : Sédimentations, au Dolmen de Saillant, à Saint-Nectaire

Tanya Preminger : Back Flip Bridge, à la Tourbière de Gayme, à Picherande

Maja Spasova : The diamond of Sancy au sommet du Volcan de Tartaret, à Murol

Contact : Nathalie Fort, Office de tourisme du Sancy, 6 avenue du Gal Leclerc, BP 99, 63240 Le Mont-Dore, courriel, site : www.horizons-sancy.com
Carte des sites disponible dans les offices de tourisme du Puy-de-Dôme.
Bibliographie
Contes des sources et du vent des Monts Dore, de Josette Boudou, éditions ACVAM, Issoire, 2006.
Légendes d’Auvergne d’Henri Pourrat, éditions De Borée, 2002
Guide de l’Auvergne mystérieuse, d’Annette Lauras-Pourrat, éditions Sand&Tchou, 2004
Les sentiers d’Émilie, de Jean-Thierry Plane, éditions Rando, 2004
Les contes de la queue du diable, d’Henri Pourrat, collection Mille Soleils, éditions Gallimard

© Photos OT Sancy

Date de création : 11/08/2009 @ 12:36
Dernière modification : 11/08/2009 @ 12:36
Catégorie : Dossier
Page lue 2743 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1034703 visiteurs

 1 visiteur en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^