Quoi de neuf ? - Les travailleurs sociaux au bord de la route

Les travailleurs sociaux au bord de la route

travailleurssociaux.jpg
25 mars 1919, une loi institue en France les conventions collectives. Au même moment, Syrus Avery, homme d’affaires de l’Oklahoma, imagine une route partant de Chicago vers les rives du Pacifique. Elle passera par le sud, les plaines du Middle West, les déserts du sud-ouest, le Grand Canyon pour arriver sur les plages de Santa Monica. Ici, avant les conflits de 1920, c’est la possibilité de voir négocier le travail et le capital, là, c’est le “progrès”, l’automobile, un réseau routier moderne – 4 000 kilomètres.

1929, c’est la crise, “La Grande Dépression” jette des milliers de fermiers ruinés sur la route 66. John Steinbeck écrit en 1936 “Les raisins de la colère”, John Ford en fera un film culte avec Henry Fonda dans le rôle de Tom Joad, dont la famille est chassée de ses terres. 1936, c’est aussi le Front populaire en France et une nouvelle loi sur les conventions collectives. Dans un cas, la littérature et le cinéma mettent en scène l’injustice sociale et les promesses du New Deal, de l’État social ; dans l’autre, les luttes ouvrières arrachent de meilleures conditions de travail.

Années cinquante, la route 66 devient définitivement un mythe. Pontiac, mobile-homes et caravanes prennent la route des vacances entre réserves indiennes et parcs nationaux. La loi de 1950 ouvre une nouvelle période pour les négociations patronat-syndicats. L’économiste Keynes a gagné. Jamais plus le monde ne laissera la Finance aux postes de commande, 1929 ne sera jamais oubliée, un État social négociera la redistribution des gains de productivité entre les salariés et les capitalistes… Le 15 mars 1966, est signée la Convention nationale de travail des établissements et services pour personnes inadaptées et handicapées. Après les prisons, bagnes d’enfants, maisons de redressement ou les institutions asilaires, des logiques et des pratiques nouvelles s’imposent. La convention 66 répondra à ces évolutions en unifiant ces activités et en définissant des conditions de travail décentes.

Avant et après, il y avait bien des mauvais coucheurs qui se refusaient au “rêve américain” et aux “Trente glorieuses”. Jack Kerouac écrit “On the road”, plus tard dans “Easy Rider”, Peter Fonda (le fils) errera sur la route 66 avec sa Harley-Davidson… L’année 1968, la remise en cause des conceptions éducatives dominantes, l’anti-psychiatrie bouleverseront également les pratiques des éducateurs.

Aujourd’hui la route 66 est fermée. Trop petite, pas assez moderne, trop lente, elle a été remplacée par l’Interstate, cinq autoroutes qui se relaient pour parcourir la même distance. Enfilade de motels en ruines, épaves : restent des cartes postales, quelques associations nostalgiques et le Bagdad Café. La 66 ne sera plus la porte du salut pour les millions de nouveaux chômeurs de la crise des subprimes.

Aujourd’hui la convention 66 est menacée. Embauche, repos spécifiques, jours fériés, temps de travail, primes d’ancienneté, retraite, frais professionnels, qualifications, tout y passe et peut-être plus que cela : une conception des métiers. Les manifestants du 30 mars à Clermont-Ferrand disaient une éthique. Les missions, les pratiques, l’action des éducateurs spécialisés sont de plus en plus encadrées, contrôlées, voire uniformisées.

Pierre Bourdieu disait que le néolibéralisme était l’utopie, en voie de réalisation, d’un monde d’exploitation sans limite. Dans “La misère du monde” (1994), il y avait à peu près tout sur le destin prévisible de ceux et de celles qui ont partie liée avec « la main gauche de l’État », l’État social. Tout le monde a bien compris. Pourquoi aussi peu l’ont-ils cru ?

Ch.M.


Date de création : 30/05/2009 @ 07:37
Dernière modification : 30/05/2009 @ 07:37
Catégorie : Quoi de neuf ?
Page lue 2021 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1023866 visiteurs

 7 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^