Nouvelles solidarités - L’art de la conversation en Combrailles

L’art de la conversation en Combrailles

rebecca.jpg

Trois lundis par mois, Rebecca Witham anime un groupe de conversation franco-anglaise. Rendez-vous amical, échanges linguistiques et d’informations, c’est peut-être bien autre chose encore…

Les discussions commencèrent à Saint-Eloy les Mines, où Rebecca participa deux ans à une action d’acquisition de la langue française, financée par le Conseil général. Sonia Labonne, de l’organisme Saint-Exupéry Formation1, accueillait deux fois par semaine un groupe multinational : Julien, Ken, Leif, Jean, Mireille, Yvette et Malika viennent d’Angleterre, de Belgique, du Maroc et de diverses régions françaises. Remise à niveau, savoirs de base, initiation, chacun trouvait dans le travail collectif des ressources pour chercher un emploi, s’insérer, rompre l’isolement, élaborer des projets – gérer des chambres d’hôtes, acquérir des qualifications…

steloy.jpg
Ce groupe chaleureux donna des idées à Rebecca. Jeune britannique, plus précisément originaire du Pays de Galles, elle venait souvent passer ses vacances en France et souhaitait s’y installer. Depuis trois ans, c’est chose faite. Maîtrisant mieux le français, formée en aménagement du paysage, il lui manquait les contacts. Célibataire, elle trouve que « les liens sont difficiles avec les habitants des Combrailles, dont les relations se développent souvent autour de la famille ». Elle lance alors son propre groupe de conversation, qui rassemble aujourd’hui plus de vingt personnes hollandaises, anglaises et françaises.

Débats, conseils, paroles d’accueil, informations, formation : la conversation organisée devient une des clés pour habiter ici et développer des projets. Rebecca en a plusieurs : un réseau rural sur le modèle du plateau de Millevaches (les Creusois sont géniaux) avec échange d’informations, chantiers communs pour construire ou nettoyer, commandes groupées, nouveaux modes de distribution pour les petits producteurs (un magasin ?), le tout autogéré ; la construction d’un éco-hameau ; un groupe d’art (feutre, poterie, peinture, vitraux) qui réunit déjà dix personnes ; une foire bio. Rebecca la Galloise a aussi recueilli des recettes : intervenant récemment au colloque “Combrailles, terre d’initiatives”, elle assurait le repas à base de plantes du pays.

Les historiens disent que l’art de la conversation dans les salons du XVIIIe siècle est à l’origine de la politique moderne. Les groupes de Rebecca vont-ils inventer les Combrailles de demain ?

Ch.M.

Contacts en français : Christiane 04 73 85 82 28 ;
en anglais : Rebecca 04 73 85 79 92.
Réunions trois lundis par mois à 19 heures 30 :
1er du mois à Pionsat, restaurant A la queue de Milan ;
2e à St-Gervais, salle du 3e étage, cour de la bibliothèque à gauche ;
3e à St-Eloy-les-Mines, hôtel-restaurant le Saint-Joseph.

1. Saint-Exupéry Formation, rue de la Glacerie, 03100 Montluçon, tél. 04 70 03 49 49

Date de création : 22/05/2009 @ 15:10
Dernière modification : 22/05/2009 @ 15:10
Catégorie : Nouvelles solidarités
Page lue 2581 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1044406 visiteurs

 4 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^