L’expulsion
L’expulsion du logement est décidée par un juge sur ordonnance de référé
ou jugement, suite à la rupture du bail (comme prévu dans le contrat)
ou à sa résiliation (par le juge lui-même). L’occupant peut faire appel dès
la notification, dans un délai d’un mois (pour un jugement) ou de quinze jours (pour une ordonnance). Un délai de 3 mois à 3 ans peut être demandé au juge si le relogement est difficile – quand il n’est pas accordé d’office. À l’expiration du délai, le bailleur demande à l’occupant de quitter les lieux, par le biais d’un huissier. Si le locataire ne part pas, l’expulsion est exécutée deux mois plus tard par l’huissier, qui peut demander le concours de la force publique (police). Aucune expulsion n’est possible du 1er novembre au 15 mars, sauf si un relogement est prévu, si les locaux font l’objet d’un arrêté de péril, ou s’ils sont occupés par voie de fait (squat).

Date de création : 01/02/2004 @ 17:45
Dernière modification : 30/01/2005 @ 21:33
Page lue 3521 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1015318 visiteurs

 5 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^