Dossier - Femmes : 1,02 lecteur sur 2 est une lectrice…

1,02 lecteur sur 2 est une lectrice…

Le 26 août 1970, devant l’Arc de triomphe, un groupe de femmes fait scandale en déposant une gerbe à la mémoire de la femme du soldat inconnu, « encore plus inconnue que lui ». Ce dossier arrive 39 ans plus tard, mais il y a toujours à dire sur ce sujet…

Pour commencer, les lecteurs d’Exclusif sont d’abord des lectrices : sur les quelque 11 000 bénéficiaires du RMI dans le Puyde-Dôme, 4 510 sont des femmes seules, pour 50 % avec des enfants. Les hommes seuls (4 290) ne sont que 220 avec des enfants. Restent 2 200 couples. D’autre part, quant aux 1 266 bénéficiaires de l’allocation de parent isolé, 1 241 sont des femmes1.

Les autres statistiques se résument facilement : les femmes sont moins bien payées, accèdent plus difficilement aux postes les plus valorisés, travaillent plus souvent en temps partiel contraint. Moins souvent élues, elles ont peu de temps libre, et côté retraites ce n’est pas mieux. Par contre, pour le travail à la maison et les violences conjugales, elles sont loin devant. M. passe en moyenne trois minutes par jour à s’occuper du linge, dix fois moins que Mme. Il fait un peu plus souvent la cuisine – les jours de fête, pour épater la galerie.

Évidemment, il y a eu du progrès… Les droits de vote en 1945, de disposer de son corps : contraception en 1967, avortement en 1974. Un salaire moyen à 65 % de celui des hommes en 1951, à 82 % en 1993 – depuis, c’est bloqué… 4 % de conseillères municipales en 1971, 35 % aujourd’hui mais seulement 15 % élues maires2. Côté violence, des lois et peut-être plus de moyens de parler, de se défendre.

Liberté, Égalité, Fraternité, ça devrait pourtant être simple ! Mais nos sociétés se pensent encore au masculin, et reproduisent des visions du monde et des normes qui structurent jusqu’à nos pensées et nos comportements. Alors la lutte continue, surtout dans ce temps de crise où les conquêtes sont trop facilement remises en cause. Lutte collective, alors que la domination masculine s’y entend pour isoler les femmes. Lutte subversive parce que cette domination, en réussissant à paraître “naturelle”, est encore plus aboutie que les autres – ethnique, sociale, culturelle, économique…

1. Source : Conseil général du Puy-de-Dôme
2. Source : L’État des inégalités en France, éd. Belin 2007, Maurin, Savidan et coll.

Date de création : 21/05/2009 @ 15:37
Dernière modification : 21/05/2009 @ 15:40
Catégorie : Dossier
Page lue 2193 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1014939 visiteurs

 2 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^