Une terre d’accueil et de solidarité
Le plateau de Millevaches
Une terre d’accueil et de solidarité

Au cœur du Limousin (Creuse, Corrèze et Haute-Vienne), le plateau de Millevaches recèle bien des richesses dans ses vallons boisés. Mais la beauté de ses paysages et le charme de l’architecture de ses villages cachent une réalité sociale bien différente de la tranquillité apparente. Car pour s’installer et rester dans cette région, il est un obstacle majeur : le logement. Pas de construction, et bon nombre de fermes ou de maisons sont fermées ou à vendre. Leurs propriétaires citadins les utilisent comme résidences secondaires, les louent pendant la période lucrative des vacances d’été ou, mieux encore, attendent l’aubaine des acheteurs anglais qui s’offrent ce qui vaut dix fois plus cher chez eux. Ajoutez à cela une population dont 60 % a plus de 65 ans et une densité d’habitants1 à faire pâlir d’envie tout bon misanthrope et on se demande alors si le plateau de Millevaches n’est pas en train de devenir une réserve pour retraités aisés.
Malgré tout, certains résistent et se battent pour vivre et faire vivre cette région. Des associations et des entreprises locales ont mis leurs moyens et leurs énergies en commun afin de tisser un réseau d’acteurs solidaires qui lutte contre toute forme d’isolement. Accueillir les nouveaux arrivants, accompagner les personnes qui traversent une période difficile, soutenir matériellement et humainement des porteurs de projet, autant de facettes de ce pôle d’accueil en Limousin. Il combat l’isolement par l’échange et le soutien de proximité, et tente de pallier la détérioration du service public parla solidarité.
Yvan a bénéficié de l’aide de ce réseau dont font partie les associations Solidarité Millevaches et les Plateaux du Limousin2. « Je viens de Normandie, où j’exerçais le métier de pompier. Je connaissais la région et je voulais changer de vie. En 1999, j’ai eu un coup de cœur pour une exploitation à vendre. C’est la tempête de décembre 1999 qui m’a accueilli ! » évoque-t-il en riant. « Puis j’ai rencontré Stéphane, animateur des Plateaux du Limousin. Il faisait le tour des gens du coin. C’est lui qui m’a mis en contact avec Anne-Claire, de Solidarité Millevaches, lorsque j’ai rencontré de grosses difficultés financières et familiales. Solidarité Millevaches m’a donné un bon coup de main financier3 qui m’a permis d’acheter du fourrage pour mes animaux. Je voulais aussi diversifier mes activités en fabriquant du fromage à pâte fraîche à base de lait de vache. Je le faisais déjà avec le lait de chèvre. Mais n’ayant pas les moyens d’acheter des vaches, là encore j’ai bénéficié de l’aide du réseau, en vendant mes fromages sous forme de souscription. Beaucoup de gens m’en ont rapidement commandé en payant d’avance, et j’ai pu acheter deux vaches. De plus, des paysans m’ont donné des moules à fromage et du matériel pour la traite. J’ai été touché et gêné à la fois par tant d’aide, car malgré tout, j’ai un capital. Mais j’ai compris que ce réseau associatif fonctionne sur la réciprocité, l’échange. Il n’y a pas de souteneur et de soutenu. Chacun met la main à la pâte pour aider à la sédentarisation. Depuis, j’ai moi-même participé à l’aide à l’installation d’un couple qui reprenait un restaurant. Je viens de divorcer et je me retrouve seul pour gérer l’exploitation, je vais donc la vendre. Mais je compte rester ici, avec le projet de créer un conservatoire de races rustiques, et peut-être de construire ma maison. Et je veux aider les autres pour continuer à bouger. »
L.J. & M.L.

1. Elle est de 3,5 habitants au km2. À Clermont, elle est de 3 200 habitants au km2.
2. Solidarité Millevaches (tél. 05 55 94 70 62) : association d’accompagnement aux porteurs
de projets en difficulté. Les Plateaux du Limousin (tél. 05 55 64 70 53) : association d’accueil
et d’animation.
3. Solidarité Millevaches peut aider financièrement sous forme de dons ou de prêts sans intérêts, grâce à une cagnotte solidaire.

Date de création : 01/02/2004 @ 17:24
Dernière modification : 30/01/2005 @ 21:31
Page lue 3773 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1044984 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^