Dossier - Une maison en paille : moins chère et plus sûre

LES HABITATS INHABITUELS

Une maison en paille : moins chère et plus sûre

Il y a deux ans, Stephen et Karine cherchent en vain à se loger avec leurs deux enfants. Ils optent pour une maison neuve, mais quitte à le faire, pourquoi ne pas construire en respectant l’environnement ? Et va pour une maison en paille…

Stephen travaille dans le bâtiment, c’est déjà un sérieux atout pour construire sa maison… Mais l’éco-construction est récente, et il faut s’y former. Comment ? Quels avantages et inconvénients ? Et surtout quel coût représente-t-elle en regard des méthodes plus classiques ? Stephen, qui faisait déjà le tour des salons bio, découvre le livre Bâtir en paille1 , « ma bible de référence ». Il fait alors un stage d’une semaine chez l’auteur, afin de se former aux méthodes d’enduit à la terre. Principe fondamental : « Il faut que ce soient les murs qui portent la terre, et non que la terre décroche les murs ! »

100 000 € pour 140 m2

Agrandir l'image
Agrandir l'image
Agrandir l'image
Agrandir l'image
Afin d’assurer son logis et surtout la phase de construction, Stephen a besoin d’une garantie décennale2 . Il passe donc par des artisans pour bâtir, non loin des monts du Sancy, la structure de la maison – “semelle” de béton et ossature en bois –, et pour le reste les principes écologiques sont de rigueur : « Si j’avais pu, je serais passé par une entreprise de récupération. » Pour les murs, les bottes de paille remplissent les cadres en bois avant d’être recouvertes d’enduit fait d’un peu de paille et de terre prise sur place, permettant l’inertie de la maison encore améliorée par un puits canadien.
Apprenez l’autoconstruction à l’UPC
Le groupe des autoconstructeurs de l’Université populaire et citoyenne du Puy-de-Dôme veut permettre à ses membres de mutualiser des compétences, d’échanger des coups de mains et d’apprendre des techniques de construction écologique par l’organisation de rencontres thématiques (sur les techniques de la chaux, de la construction en bois ou paille, du toit végétalisé, des toilettes sèches, etc.), ainsi que des visites de chantiers. Toutes les personnes intéressées sont bienvenues. Contact : UPC, 3 rue Gaultier-de-Biauzat 63000 Clermont-Ferrand, permanence le lundi 17 h 30-19 h 30, tél. 04 73 31 14 05 (ou Fabrice Faucher 06 24 24 05 59), courriel
Cette aération souterraine fait passer l’air dans la terre, non par des bouches en façade : « L’air entrant dans la maison est au moins à 8 °C, évitant le gel l’hiver et jouant le rôle de climatisation pendant l’été… Il arrivera au centre de la maison, sous le poêle à bois qui le chauffera.» – voilà des économies d’énergie en perspective.

Mais ce n’est pas assez : « Le sol est isolé avec la laine de mouton d’ici, et le toit portera deux panneaux solaires », explique Stephen. Il insiste sur la bonne performance contre le risque d’incendie, contrairement aux idées reçues : « Une maison contemporaine met une demi-heure à brûler, celle-ci 3 h 30 ! » Cette construction alternative entraîne un mode de fabrication différent. Après la structure, les bottes de paille… et les “ouvriers” : famille, amis et connaissances faites à l’UPC auto-constructeurs (voir ci-contre) ont remplacé les entreprises. L’ambiance du chantier n’en est que plus conviviale, et chacun pourra, à la fin, le signer d’une trace de sa main…

« Il y a toujours des choses auxquelles on ne pense pas quand on construit… La maison coûte 100 000 € pour 140 m2 habitables, y compris la viabilisation du terrain mais pas son achat » ! Certes ce n’est pas un petit budget, mais le résultat est moins cher, moins “énergivore” et même plus sûr qu’une maison en parpaings.

G.D.

1. Bâtir en Paille - Guide pratique de la construction en bottes de paille, par André de Bouter, 25 € www.lamaisonenpaille.com (frais d’envoi compris en métropole) ou en librairie par Geodif Eyrolles Éditions.

2. Assurance garantie par le constructeur pour 10 ans.

Date de création : 24/02/2009 @ 15:34
Dernière modification : 24/02/2009 @ 15:37
Catégorie : Dossier
Page lue 2478 fois

Imprimer l'article Imprimer l'article


Contact
Association Exclusif
ou
Journal Exclusif :
3, rue de la Treille,
63000 Clermont-Ferrand
04 73 91 34 16
fax : 04 73 91 03 24

Courriel du journal
Courriel de l'association
Abonnement au journal
Version mobile
Recherche



Visites

 1023466 visiteurs

 3 visiteurs en ligne

Webmaster - Infos
Préférences

Se reconnecter
---

Votre nom (ou pseudo) :

Votre code secret


 Nombre de membres 14 membres


Connectés :

( personne )
^ Haut ^